Le Bilan d’extension IRM, scanner/scintigraphie/PET

Le cancer de la prostate est une maladie qui est très hétérogène, c’est-à-dire avec des cancers qui ont une évolution très lente et d’autres qui sont plus agressifs.

L’IRM permet de renseigner l’urologue sur l’extension locale de la lésion tumorale : est-elle toujours confinée à l’organe ? En outre, l’IRM peut également, dans certaines circonstances, permettre de détecter les ganglions lymphatiques affectés par les cellules tumorales. Le bilan d’extension a pour but de mettre en évidence d’éventuelles métastases. Une métastase est une agglomération de cellules tumorales prostatiques qui ont quitté la prostate pour aller se loger dans les os ou le foie par exemple. Les sociétés savantes préconisent la réalisation d’un scanner thoraco-abdomino-pelvien et une scintigraphie osseuse.