Les patients diabétiques voient l’offre de soins s’améliorer sur le plan de l’efficacité et du confort

En 1998, 143 millions de personnes à travers le monde étaient diabétiques. Et si l’on en croit les prévisions, on comptera 300 millions de malades en 2025.  Heureusement l’arsenal thérapeutique progresse.

 

Qu’est-ce que le diabète ?

  • Il s’agit d’un trouble de la métabolisation du sucre.
  • C’est une maladie grave. Non traitée, elle peut entrainer des  complications comme des maladies cardiaques, la cécité, l’impuissance, des amputations, mais aussi la mort du patient.
  • Il se caractérise par un excès de sucre dans le sang du fait soit d’un manque en insuline (en cas de dysfonctionnement du pancréas) soit d’une résistance à l’insuline produite (en général en présence de facteurs de risque comme la sédentarité, l’obésité, l’âge avancé etc).
  • C’est une maladie chronique, persistant toute la vie.

 

 Plusieurs types de diabète coexistent :

  • Diabète de type 1 (5-10% des cas): le corps ne produit plus du tout d’insuline.
  • Diabète de type 2 (+/- 80% des cas): survenant souvent autour à un âge plus avancé en présence de facteurs de risque comme le surpoids ou la sédentarité. Le corps produit de l’insuline mais n’arrive plus à l’utiliser correctement (Résistance à l’insuline).
  • Autres diabètes plus rares comme le diabète de grossesse, les diabètes secondaires, les diabètes monogéniques, les LADA …

 

Qui est concerné ?

Toutes formes confondues, la fréquence des diabètes dans la population augmente rapidement à partir de 45 ans pour culminer entre 55 et 75 ans. Le vieillissement de la population mais également notre mode de vie permet de prédire une augmentation sensible du nombre de patients diabétiques âgés.

 

Quelles nouveautés ?

Les traitements du diabète, indispensables pour maintenir à un taux normal le sucre dans le sang, ont connu une évolution importante depuis plusieurs années. Les nouveaux traitements permettent souvent plus d’efficacité et moins d’effets secondaires.

 

Les dernières nouveautés en matière de traitement concernent:

  • Le développement de nouveaus traitements antidiabétiques comme les inhibiteurs du cotransporteur rénal sodium-glucose (sGLT2) ou les analogues du Glucagon like peptide (aGLP-1)
  • Des insulines plus adaptés car plus stables sur le temps ou plus rapides .
  • Des nouvelles technologies comme la boucle fermée hybride (pompe à insuline couplée au lecteur de glucose en continu) ou les pens « intelligents » connectés

 

Pour en savoir plus :